Nintendo Switch, faut-il craquer ?

Salut à tous.

Ce vendredi 13, Nintendo a achevé la présentation de sa future console, la Switch, qui débarquera simultanément dans le monde entier.

Ce n’est plus un secret pour personne, la Switch sera une console de salon portable !
La véritable question est : est-ce une console de salon transportable, ou une console portable avec sortie HDMI ou encore une vraie console hybride à l’aise sur les deux plans ?

Retour bref sur sur ses spécificités

30551254376_7da7873491_b

D’après les nombreux retours des journalistes, on aura affaire à une machine avec une puissance contrôlée. Elle ne sera, certes pas extraordinaire, mais elle fera tout de même son boulot sur TVHD. En revanche la qualité de l’écran bluffe par un rendu étonnamment beau, malgré la taille. D’ailleurs, parlons-en de la taille…

La prise en main semble, comme Nintendo nous y a habitués, de qualité malgré la petite taille et le faible poids des Joy-con. Pour autant cette taille ne semble pas se prêter à une utilisation de la Switch dans les bus et les métros.
Le seul point noir (à confirmer après les tests à domicile) serait l’autonomie allant de 2h30 à 6h00, selon l’utilisation qui en sera faite.

Zelda viendrait à bout de cette dernière en 3h (rien à voir avec les 3DS donc). Affaire à suivre, sur ce point !

Enfin l’écran splitté en mode portable sera tout bonnement ridicule, préférez donc une Switch par joueur, pour pouvoir jouer en mode multijoueur (jusqu’à 8 joueurs), en version nomade.

À qui s’adresse-t-elle ?

reggiefilsaime

Seconde question abordée ici, quel est le public visé ?

Dès le 20 octobre, dans le trailer de révélation, le ton est donné : Big N veut que sa dernière mouture soit populaire en Occident. On y voit un public jeune, beau, varié, participant à des Roof-Top BBQ, fan d’eSport, le tout dans une ambiance californienne ! Le line-up est lui tout public.

Enfin la conférence de ce vendredi 13 janvier fut calé sur l’heure dite “Prime Time” pour les programmes TV, des États-Unis. De quoi faire le buzz !

RQ : notons également que Reggie Fils-Aimé, président de Nintendo of America, semble bien impliqué dans la Com’ ! Un bon point !

Mais avant tout, la Switch s’adresse aux joueurs connaissant et appréciant les licences portées par Nintendo. Dans cette optique, c’est bien Link qui détrône le Plombier Moustachu (Mario, vous l’aurez compris) dans le rôle de porte-drapeau.

Quelques chiffres…

nintendo_switch_vs_wii_u

Via le site internet Videogamer, on apprend que 2 millions de Switch seront disponibles pour le mois de mars. Reggie Fils-Aimé y déclare que les chaînes de production tiendront la cadence : les stocks seront approvisionnés dans les semaines qui suivront la sortie (il prévoit déjà une rupture de stock). Il assure également que le cas de la Nes Mini ne se reproduira pas, en ce qui concerne la Switch.

RQ : Pour info, il s’est vendu moins de Wii U ces 15 derniers mois ^^

De plus, le “plus grand revendeur de jeux vidéo au monde”, Gamestop, déclare avoir déjà “vendu” son quota de 500K Switch “Day One”, grâce aux précommandes effectuées ces derniers jours.

Côté Amazon.com, les stocks sont d’ores et déjà épuisés. Hormis sur la version francophone du célèbre site de vente en ligne… Mais ne tardez pas trop 🙂

Coté Hardware/Accessoires

1484286611-3

Je ne vais pas vous faire une liste exhaustive de ce que le bébé a dans le ventre, mais je compte plutôt parler, ici, des points, qui me semblent intéressants à aborder.

La batterie tout d’abord : celle-ci sera soudée sur la carte-mère. Il ne sera donc pas possible de se balader avec une seconde batterie de secours (ou alors une powerbank). Si la batterie rencontre un souci, c’est toute la console qui deviendrait inutilisable, et devrait être envoyée en SAV. Rien que pour ce point j’espère que les saves seront exportables.

Concernant le Joy-Con Grip, support permettant de rassembler les deux Joy-con afin d’en faire une manette plus conventionnelle mais au design cubique, et bien celui fourni avec la console ne permet pas de recharger les Joy-Con au moyen d’un câble. La version permettant la recharge est un accessoire supplémentaire, vendu au prix de 30 euros.

À noter que les Joy-Con pourront/devront être rechargés directement sur la Switch. Pour continuer à jouer, il faudra de ce fait se mettre en mode portable. Ces derniers ont une autonomie de 22h, donc à moins d’oublier de ranger ces Joy-Con sur la Switch pour les recharger après utilisation, nous ne devrions pas rencontrer de soucis.

La technologie HD Rumble fait la star lors des démos. Cette technologie simule des billes/glaçons à l’intérieur du Joy-Con. Ce qui servira énormément aux jeux “Wii sport like”, puisque servant de vitrine aux gadgets de la Switch. Par contre, du côté des développeurs, je ne pense pas que cela les intéresse, réellement. Il y aura également une caméra HD sur l’un des Joy-con.

Je termine avec le controller pro, qui se veut être un pad classique, type ps4/X1 mais à la finition très “plastique”. Affichant le prix de 70 euros, j’ai vraiment hâte de voir qui sera le public pour cette manette. Probablement les joueurs possédant de grosses mains, qui ne trouveront certainement pas de confort, auprès des Joy-Con.

Alors faut-il craquer ?

30512714211_bf2e3bae14_b

Mon avis, très personnel, s’intéresse tout d’abord au line up, qui d’emblée divise en deux les joueurs : les propriétaires d’une Wii U pouvant acquérir “Zelda” sur cette dernière, et les autres !

Car si “1-2 Switch” et “Just Dance” permettront aux joueurs de se familiariser avec les Joy-con, c’est bien “The Legend of Zelda : Breath of the Wild” qui vous fera faire une dernière petite quête avant d’aller au lit à 4h du mat’, 3 jours consécutifs en milieu de semaine 🙂 (Hé oui on vous connaît :p)

“Mario Kart 8 Deluxe” se pointera le 28 avril et Splatoon 2 est prévu cet été. Et c’est peut-être ce premier qui réjouira certains d’entre vous…

On peut donc très raisonnablement attendre le milieu de l’année pour se faire un avis, voire même patienter jusqu’à la sortie de “Super Mario Odyssey” en fin d’année. Cette période sera probablement celle de lancement de multiples bundles plus qu’intéressants. De quoi, probablement, tenter les plus réticents…

Ensuite il y a ceux totalement hypés qui veulent à tout prix leur Switch “Day One” entre les mains et faire partie des premier à découvrir, tester et partager leur expérience.(Petite confidence : c’est mon cas ^^). Et ceux qui vont attendre de voir si les éditeurs tiers “jouent” le jeu.

Ce qui facilitera la décision de ces derniers, sera évidemment l’étendue de consoles déjà vendues.

On peut donc via cet achat, peut-être pas raisonnable selon votre situation, “supporter” la console et encourager ces chers éditeurs à nous rejoindre sur SWITCH !

Et vous, succomberez-vous à cette toute nouvelle aventure Nintendo ?

Jibuy

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Cédric dit :

    Un super article,très agreable a lire.

    J’aime

    1. Geekists dit :

      Merci beaucoup 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s