Everybody’s Gone to the Rapture : un certain potentiel

Salut à vous tous.

Je vous propose ici une nouvelle review sur un jeu indépendant, développé par The Chinese Room et SCE Santa Monica Studio, sorti il y a deux ans… Est-ce que ça vous dit quelque chose ? Allez un petit indice, ça commence par “Everybody…”…

Il s’agit du jeu Everybody’s Gone to the Rapture, disponible gratuitement pour les PS+, il y a peu de temps. L’ayant “acheté” alors à sa sortie gratuite sur le PS Store, il y a quelques mois, j’ai enfin pu me plonger quelques heures dans cette nouvelle aventure. Une aventure bien particulière. Je vous en dis plus tout de suite.

Une entrée dans l’histoire in medias res

©Psychedelic2308

Pour les plus récalcitrants et les ennemis de la littérature, une entrée “in medias res” signifie que nous rentrons directement dans l’action, sans même quelques prémisses explicatifs et descriptifs (déformation professionnelle, désolée…).

Avec Everybody’s Gone to the Rapture, nous rentrons bien d’un coup dans l’histoire, sans comprendre réellement ce qui se passe. C’est au travers des écoutes de plusieurs radios, posées ça et là dans ce “monde”, que nous comprenons petit à petit ce qui a pu se passer dans ce quartier à l’apparence paisible…

Mais un mystère persiste : la vallée du Yaughton en Angleterre est dépossédée de tous ses habitants… plus personne à l’horizon, aucun bruit hormis celui des oiseaux et de la “boule lumineuse” qui vous permet de revivre les scènes du passé. Au détour de certaines de celles-ci, nous comprenons finalement qu’un virus ou une maladie les a tous emporté (premier symptôme : saignement, principalement, de nez).

Malheureusement, je ne suis pas plus avancée sur l’intrigue principale, pour continuer sur cette rubrique. Cependant, sachez que ce sont ces “scènes du passé” qui sont importantes et constituent l’histoire même du jeu. Une trentaine serait à découvrir, écouter et voir. De quoi faire, donc ! 🙂

Un travail au fort potentiel

©Psychedelic2308

Beaucoup d’éléments d’Everybody’s Gone to the Rapture sont très intéressants et assez bien travaillés. Tout de suite, je pense à l’aspect poétique du jeu, qui se combine parfaitement à la bande son, et inversement. Sur ce point, rien à redire en effet 😉

J’ai également été agréablement surprise des graphismes, qui laissent place à une vallée assez bucolique et charmante. Ce qui contraste fortement avec l’histoire du malheur qui a frappé cet espace et ses habitants, et son mystère révélé par bribes de conversations et indices visuels.

Les quelques points positifs donnent donc un fort potentiel au travail de The Chinese Room et de SCE Santa Monica Studio.

Des déceptions significatives

©Psychedelic2308

Mais quelques points m’ont tout autant frustré et gêné : la lenteur de l’exploration (oui malgré la touche R2 qui permet un “léger” speed) rendant alors toutes avancées assez laborieuses et semblant très vite interminables. Aucune erreur d’orientation, bien que vous ne possédez aucune boussole et map transportable, n’est donc permise… sinon vous en paierez le prix et surtout votre temps (ndlr : rires). Ce point me semble vraiment dommage.

Finalement, ce sont certaines scènes du passé qui m’ont déçu : aucune surprise, car certains personnages (notamment le prêtre, Jérémy – on connaît très bien l’importance de la religion dans le passé de l’Angleterre) sont stéréotypés. Du coup, la surprise n’est plus vraiment là et on se plonge dans une histoire où les mécanismes sont assez attendus.

Note : 12 / 20

Malheureusement, ma note ne pourra surpasser la quinzaine (sur vingt) car selon moi, il reste encore quelques zones d’ombres, quelques points dérangeants : non pas nécessairement quant au gameplay, mais dans les techniques d’approches des scènes du passé, l’orientation à travers cette vallée, bien plus profonde qu’aux premiers abords…

Je salue, pour autant, le très bon travail sur les graphismes, l’ambiance sonore (les studios ont gagné un prix pour cela) et l’originalité du concept et de l’histoire.

Mi-déçue, mi-contente, je ne vous en dis pas plus… Et je vous laisse ainsi vous exprimer, débattre ou acquiescer aux propos de cette review, dans la section “commentaires” ci-dessous. N’hésitez pas, j’aimerais bien savoir ce que vous en pensez.

Bon jeu à tous 🙂

 

Psychedelic2308

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s