Game of Thrones : un Telltale exigeant

Salut à vous.

Pour tous ceux qui me suivent sur Twitter, vous saviez déjà que j’avais prévu de rédiger cette petite review. Je m’excuse encore du retard, et d’avoir fait une promesse que je n’ai pas pu tenir à cause d’imprévus… mais mieux vaux tard que jamais, non ?

Alors me voici, et on commence tout de suite 😉

Un spin-off dans l’univers Game of Thrones

La demeure de la maison Forrester ©Psychedelic2308

Je ne connais absolument pas par coeur la série, n’étant pas une très très grande fan malgré que l’univers me plaise franchement. Du coup, il peut arriver que je me trompe sur certaines connexions entre les personnages et les différentes maisons.

Pour autant, il me semble que le jeu de Telltale, Game of Thrones, soit plutôt une sorte de spin-off à la série, car nous suivons une famille dont nous n’avons pas entendu parler jusque là (ndlr : arrêtez moi si je me trompe).

A tour de rôle, nous incarnons les enfants de la famille Forrester, connue pour ses talents artisanaux dans la confection d’armes en bois très résistant. Tout commence, lorsque le Lord de la maison, donc le père au début, est pris dans une embuscade suite à une bataille et meurt des mains de ses ennemis. Son écuyer, Gared Tuttle, parvient à s’échapper et rejoindre la maison Forrester pour les prévenir de cette funeste nouvelle. Il devra ensuite partir pour le Mur suite à l’assassinat d’un des membres de l’armée de la maison Whitehill… Et vraiment, c’est à partir de ce moment-ci que tout part en vrille (ndlr : oui, je me permets ce genre d’expression 😉).

Le speech et but principal est de sauver la maison Forrester aux mains des Whitehill et du cruel Ramsay Bolton, dont le père est gouverneur du Nord. Pour ce faire, vous incarnerez donc plusieurs personnages : Ethan, Rodrick, Asher et Mira, les enfants de la famille, ainsi que Garet parti pour le Mur. Ayant chacun leur propre code et leur propre aventure (ndlr : par exemple, Mira est camériste à Port-Réal, pour Lady Margaery. Elle doit ainsi nouer différentes relations pour apporter de l’aide à sa famille), le défi est vraiment de taille.

Et cette diversification des points de vue, grâce aux personnages et aux aventures, est vraiment très très intéressante. C’est un aspect assez novateur, qui n’apparaissait pas dans Batman ni A Wolf Among Us, et un tout petit peu dans Tales from the Borderlands.

Comme à mon habitude, mon but n’est pas de vous spoiler sur cette aventure, disponible gratuitement sur le Ps Store (ndlr : car fait parti des jeux PS+ offerts du mois de juillet), je m’arrête donc là quant au speech narratif.

Un Telltale plus exigeant

Le fils Whitehill et son armée ©Psychedelic2308

Ce qui m’a vraiment marqué en ce qui concerne mon expérience sur ce Telltale est la difficulté.

Vous n’êtes pas sans savoir que dans les jeux de ce studio, vous êtes très souvent face à des choix qui ont des répercussions sur le déroulement de l’histoire. Alors que dans A Wolf Among Us et Tales from the Borderlands, les dilemmes auxquels vous faisiez face étaient assez simple… rien de tout cela dans Game of Thrones.

Dans ce jeu, vous devez faire des choix politiques. Par exemple, vous devez choisir si oui ou non vous décidez de céder une part de votre ressource première, donc votre bois, à  Whitehill suite à une scène de chantage et d’humiliation perpétrée par Ramsay Bolton… Ca semble anecdotique, mais quand vous êtes plongés dans l’histoire (ndlr : et que vous voyez que vraiment le Karma en veut à cette famille), cela devient tout de suite plus compliqué. Et puis, on connaît suffisamment le sadisme de Ramsay Bolton, d’après la dernière saison de la série…

Du coup, j’ai vraiment essayé de négocier avec les ennemis, tout en me pliant à quelques moments d’humiliation afin de sauver la vie d’un des membres de la famille… Mais c’est vraiment frustrant… Vous n’avez qu’une envie, c’est d’attraper Ramsay et l’étrangler, tellement sa cruauté et son sadisme affecte toute la maison Forrester. Mais ce faisant, tout peut partir à vau-l’eau (ndlr : encore une expression au top !) en un clin d’oeil…

En ce qui me concerne, j’ai eu une fin assez chaotique. J’ai obtenu à la fin du jeu, cette remarque là : “vous avez défendu la maison Forrester avec PASSION comme 20% des joueurs”.

Note : 16/20

Cet opus qui s’avère être un spin-off dans tout l’univers de Game of Thrones et de George R. R. Martin est vraiment bon. J’étais quelque peu sceptique au tout début, ayant lu de nombreuses critiques sur le jeu. Mais il a réussi à me surprendre, positivement et agréablement.

Des choix politiques et émotionnels très difficiles, qui mettent vos nerfs à rude épreuve. Mais du coup, ça donne vraiment envie de finir ce jeu et de voir le dénouement que vous obtiendrez. Pas le temps de s’ennuyer, selon moi. Franchement, je vous le recommande vivement.

C’est tout pour moi, aujourd’hui. J’espère que cet article vous aura plus, les amis 😉

Je vous dis à bientôt et bon jeu à tous 🙂

 

Psychedelic2308

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s