[PGW] : Mes impressions sur Detroit Become Human

Salut à vous tous 🙂

Aujourd’hui, je vous prend juste cinq minutes de votre temps pour vous faire part de mes impressions concernant la démo de Detroit Become Human, que j’ai pu testé à la Paris Games Week.

Ne s’agissant que d’une démo, cette “review” (ndlr : qui n’en est pas vraiment une) sera toute aussi courte. Attention, il peut y avoir un peu de spoil… Je ne sais pas de quelle ampleur par contre.

Une esthétique frappante

©GeekGeneration

Prenant la manette en main, mettant le casque sur ma tête, et appuyant sur X pour commencer cette démo, la première chose qui m’a frappé aux yeux est la beauté du jeu !

La démo tournait sur une PS4 Pro, donc je ne sais pas dans quelle mesure cela affecte les graphismes sur ce jeu, mais il reste sublime. Les visages sont hyper bien travaillés et donnent réellement à voir les expressions faciales des personnages, ainsi que tous les éléments de l’environnement (ndlr : en l’occurrence, un appartement).

Du coup, j’avais presque l’impression de suivre un film (ndlr : impression que l’on peut avoir avec beaucoup de jeux). Et cela m’a fait penser au travail graphique et esthétique sur Beyond Two Souls (ndlr : même studio, donc normal vous me direz), qui est lui aussi très axé sur le visage des personnages et leurs expressions, afin de mieux comprendre les enjeux de l’histoire.

Un jeu QCM

©JVFrance

Avant même de me rendre à la PGW et de tester le jeu, j’avais suivi la conférence de Sony pour l’événement… comme pas mal d’entre vous, je pense. On avait ainsi vu une longue bande-annonce concernant le jeu, dans laquelle on voyait une femme Androïd au sein d’une famille assez bouleversée : le père n’en pouvant plus de sa propre fille. On avait donc pu voir les multiples choix proposés à cette Androïd pour sauver la fillette. Cela se présenterait sous une forme de tableau en arborescence.

Et bien, j’ai vraiment retrouvé cette idée de choix multiples dans la démo. Incarnant un Androïd quelque peu Sherlock Holmes sur les bords, il vous fallait comprendre la scène s’étant déroulée un petit peu avant votre arrivée. Vous pouviez donc interagir avec plusieurs éléments du décor, comme par exemple les portraits de famille, les gadgets électroniques et bien d’autres.

Mais le plus important est qu’il s’agissait pour le joueur de réussir à convaincre un autre Androïd, près à sacrifier une fillette… Et c’est à partir de ce moment-là, que le jeu s’ouvre sur des multiples possibilités : vous pouviez aussi bien le rassurer, le calmer, obtempérer à ses demandes, lui mentir… Et le succès de votre mission se basait sur vos choix. (ndlr : j’ai réussi à atteindre les 100% alors que j’étais mal barrée au début). Donc c’est vraiment cool, et j’espère que ce sera une grande part du jeu, offrant alors la possibilité de le refaire et re-refaire.  

Cette review ne vous offre pas de contenu supplémentaire sur le jeu comme je vous l’avais expliqué au début, mais je tenais à vous dire ce que j’en avais pensé, ayant pu le tester 15 min sur le salon.

Pas de note, vous vous en doutez. Mais j’ai vraiment apprécié cette démo et selon moi, cela ne promet que du beau, voire du fameux, pour la sortie officielle du jeu complet. J’ai bien hâte pour tout vous dire !

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée, et bon jeu 😉

 

Psychedelic2308

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s